Bannièredef


AJAX

Impression
Genre: Monologue dramatique
Lieu: Ixelles
Théatre: Théâtre Varia Plan d'accès

Du 06.10.2015 au 17.10.2015

DANS LA GRÈCE ANTIQUE JUSQU’À NOS JOURS
Après les créations d’Ismène et de Phèdre, Marianne Pousseur et Enrico Bagnoli achèvent avec Ajax leur trilogie sur la tragédie grecque et leur recherche sur ses ramifications dans le monde contemporain. Ajax, comme les précédents, est composé d’un monologue écrit par le poète Yannis Ritsos à partir de mythes grecs.

Description

Toute l’oeuvre de ce grand poète grec, né en 1909 dans le Péloponnèse, mort à Athènes en 1990, deux fois déporté et emprisonné par les dirigeants de son pays, est imprégnée de son attachement à la « grécité ». Yannis Ritsos tire sur les racines de cette mémoire historique pour la transporter jusqu’à son époque. La compagnie Khroma poursuit à son tour le chemin entamé par le poète pour la transporter jusqu’à nous. Au texte d’origine, viennent se greffer la voix, le corps, la musique et les arts visuels que Marianne Pousseur et Enrico Bagnoli utilisent l’un et l’autre magnifiquement, et qui sont pour eux autant des instruments techniques que des incitants poétiques.

A la mort d’Achille, Ajax ramène le corps du héros grec dans son camp et pense recevoir de bon droit les armes du défunt, mais c’est à Ulysse qu’elles sont remises. Ajax devient fou de rage. Il se précipite pour massacrer Ulysse et tous ses compagnons, mais berné par la déesse Athéna, il massacre en réalité des troupeaux de moutons. Lorsqu’il reprend ses esprits, l’humiliation l’accable. Il se tue avec l’épée qu’il avait reçue en cadeau du prince troyen, Hector, après un long duel qui les opposa – l’un des plus importants de L’Odyssée – mais dont nul ne sortit vainqueur. Le combat fut arrêté par Zeus et par la nuit tombante.

Yannis Ritsos commence l’histoire d’Ajax au sortir de sa rage et de son aveuglement, au moment où il reprend peu à peu ses esprits. Après Sophocle, après Ovide, le poète lui donne la parole pour le conduire à sa propre vérité et l’amener à son tour à parler. La pensée, la construction d’une prise de conscience et d’un positionnement par rapport au monde, l’apprentissage de la parole, se fondent dans un monologue de toute beauté au bout duquel Ajax trouvera dans les mots de nouvelles armes et une nouvelle forme d’héroïsme. De géant programmé pour agir en fonction des autres, il devient un géant incapable de bouger un seul grain de sable, un être humain conscient de ses fragilités et qui aura appris à parler comme tout homme devrait pouvoir le faire face à un autre : d’égal à égal.

Texte de Yannis Ritsos
Conception: Marianne Pousseur, Enrico Bagnoli,

Soyez le premier à ajouter votre avis.

“AJAX”

Plan d'accès

Adresse: Rue du Sceptre 78, 1050 Bruxelles.