ARANCE / AVOID SHOOTING BLACKS

Arance raconte une histoire du monde : de la révolution agricole du Néolithique à l’esclavagisme moderne, des révoltes des migrants-travailleurs saisonniers aux liens entre l’Europe et l’Afrique, des rêves technologiques du XXème siècle à la « bidonvillisation » du monde. Le point de départ est « l’après Lampedusa ». Que deviennent ces hommes et ces femmes qui survivent à la traversée de la Méditerranée ?

Un spectacle d’images et de métaphores qui nous dit plus que jamais que la terre est noire comme une orange.

Catégorie :

Description

Arance (« oranges » en italien) est un projet fait de voyages et de rencontres. Pietro Marullo et son équipe sont partis sillonner les campagnes européennes à la recherche de ces nombreux saisonniers, pour la plupart des immigrés venus d’Afrique. En Italie, Espagne ou Grèce, ces travailleurs se révoltent régulièrement et révèlent un nouveau visage de la campagne européenne. Des injustices, des esclaves et des bidonvilles. Un visage que l’Europe refuse de voir. À l’heure où les conquêtes sociales font l’objet de régressions sévères, à l’heure où les candidats au « rêve européen » sont toujours plus nombreux, Pietro Marullo nous invite à réfléchir à cette « main d’œuvre très bon marché » et à notre place dans le monde. Au pays du subconscient, à travers un univers onirique fait d’art plastique, de vidéo et de théâtre-brut, le spectacle s’évade de la réalité et prend une forme errante et discontinue pour remonter à la source, au berceau-même de l’humanité. Il cherche à atteindre ce moment critique du Néolithique où l’homo (ou très probablement les femmes) a inventé l’agriculture.

Des experts scientifiques en caoutchouc blanc occupent l’espace théâtral pour mener des expériences étranges. Ils manipulent des matériaux qu’ils estiment à haut pouvoir de contamination, comme du carton et du plastique. Soudain, un bidonville émerge de ce magma en laissant surgir d’autres dimensions physiques de la matière. De ce paysage s’échappe une figure humaine, un jeune africain, en compagnie duquel on se retrouve. Au-dessus de sa tête, s’envolent ses rêves et ses cauchemars, en-dessous de ses pieds l’histoire de notre espèce avance lentement.

Avec : Paola Di Bella, Noémi Knecht, Adrien Letartrre, Jean Hamado Tiemtoré, Baptiste Toulemonde et guests

Informations complémentaires

Lieu

Ixelles

Genre

Drame social

Théâtre

Grand Varia

Date (front)

Du 23.02 au 05.03.2016

Date de début (mois.année)

23.02.2016

Date de fin (mois.année)

05.03.2016

Adresse

Rue du Sceptre 78, 1050 Bruxelles.

Titre du spectacle

Arance

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “ARANCE / AVOID SHOOTING BLACKS”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *