J’HABITAIS UNE PETITE MAISON SANS GRÂCE, J’AIMAIS LE BOUDIN

Vous prendrez bien une jatte de café ?

Un spectacle d’une belgitude absolue.

Sur scène, un homme plonge dans ses racines. Né en 1940 de façon épique dans la cave familiale, il passe son enfance dans le milieu ouvrier de Seraing, qu’il quittera, par la volonté d’un père qui le pousse aux études. Tout au long du spectacle, Philippe Jeusette nous livre des anecdotes de vie avec un second degré joyeux, une juste tendresse et une énergie communicative.

C’est l’époque de l’expo universelle à Bruxelles.1958. Une reproduction de Spoutnik symbolisait le progrès, l’espoir d’une vie matérielle meilleure…

 

Catégorie :

Description

On note, parmi les moments cocasses, un baptême en sous-sol par un curé peu à son aise et une rencontre particulièrement marquante avec Saint-Nicolas.

C’est l’évocation d’une appartenance à un prolétariat, une histoire tonique qui nous fait revivre la réalité sociale et économique de la seconde moitié du 20ème siècle en Wallonie. Le décor, hyperréaliste, est le territoire le plus banal et le plus commun de l’espace familial, la cuisine.
Sans nostalgie, l’auteur et les comédiens livrent une fresque tendre et comique.
D’après « Spoutnik » de Jean-Marie Piemme
Adaptation et réalisation: Philippe Jeusette, Virginie Thirion
Avec Claire Bodson, Philippe Jeusette, Eric Ronsse
jhabitais5

- Vendredi 22/1 : garderie-bricolage pour les 5-12 ans pendant la représentation..
- Jeudi 28/1 : rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation.

Informations complémentaires

Lieu

Louvain-la-Neuve

Genre

Autobiographie

Théâtre

Théâtre Jean Vilar

Date (front)

Du 19.01 au 30.01.2016

Date de début (mois.année)

19.01.2016

Date de fin (mois.année)

30.01.2016

Titre du spectacle

J'habitais une petite maison …

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “J’HABITAIS UNE PETITE MAISON SANS GRÂCE, J’AIMAIS LE BOUDIN”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *