Bannièredef


LA ESTUPIDEZ

La estupidez-moyen
Lieu: Ixelles
Théatre: Théâtre Varia Plan d'accès

Du 01.10.2015 au 22.10.2015

La Estupidez se retrouve, au centre des sept péchés capitaux de Rafael Spregelburd. Le cadre, une chambre sordide dans un motel de Las Vegas.Vingt-cinq personnages vont se croiser, cinq histoires vont s'enchevêtrer. L'auteur y décrit un monde en quête de sens et d’argent, qui tourne à vide, hésitant entre le chaos et l’ordre, le hasard et la destinée.

Description

La Estupidez : la connerie. Rafael Spregelburd la rend brillamment théâtrale, foisonnante et drôle. Il décrit un monde en quête de sens et d’argent, qui tourne à vide, hésitant entre le chaos et l’ordre, le hasard et la destinée. Il y donne le cadre de chambres sordides dans un motel de Las Vegas, la surpuissance de « l’Entertainment », l’empire de l’argent et des jeux de hasard, le temple des galeries marchandes, du luxe, des stars et de la prostitution, appelée jusqu’en 1990, The Sin City (la ville du péché), une ville dont nous ne sommes pas aussi éloignés qu’on pourrait le croire. Vingt-cinq personnages vont se croiser jusqu’à se télescoper. Cinq histoires loufoques vont s’enchevêtrer jusqu’à former un noeud. Peu à peu, les événements vont se précipiter, jusqu’à nous faire entrer dans une quasi-simultanéité des choses, sans aucun moyen technologique. Cinq acteurs et actrices seulement endossent les vingt-cinq rôles de la pièce. Une prouesse de jeu sur fond d’interprétations délirantes, de théories mathématiques, de fictions renversantes, de situations surprenantes

C’est en découvrant au musée du Prado à Madrid le tableau de Jérôme Bosch, Les sept péchés capitaux et les quatre dernières étapes humaines, réalisé vers 1500 que Rafael Spregelburd entame dès 1996, l’écriture d’une série de sept pièces – Heptalogie de Hieronymus Bosch – comme un équivalent contemporain des péchés capitaux ou des vices modernes. Dans la religion catholique, ils correspondent à ceux qui conduisent à tous les autres. Sous la plume de Rafael Spregelburd, ils deviennent l’inappétence, l’extravagance, la modestie, la panique, la paranoïa et l’entêtement. La Estupidez se retrouve, au centre, à la quatrième place.

L’Argentin Rafael Spregelburd est auteur, acteur et metteur en scène.

Soyez le premier à ajouter votre avis.

“LA ESTUPIDEZ”

Plan d'accès

Adresse: Rue du Sceptre 78, 1050 Bruxelles.