Bannièredef


LE JOURNAL D’UNE FEMME DE CHAMBRE

Journal
Genre: Satire sociale
Lieu: Woluwé-St-Pierre
Théatre: Comédie Claude Volter Plan d'accès

Du 24.02.2016 au 13.03.2016

Figure tragique d’une servante au début du XXème siècle.
Célestine quitte Paris pour la province, où elle entre aux services de riches bourgeois.
A travers son journal, elle brosse avec humour l’étrange galerie de portraits et d’événements qui colorent son quotidien. Son attirance pour l’énigmatique jardinier de la maison nous intrigue jusqu’à la fin.
Ce chef d’œuvre de Mirbeau, chronique érotique et scandaleuse sur les mœurs provinciales et parisiennes de la Belle Époque nous entraîne dans…

Une drôle et féroce satire !

Description

Le 14 septembre 1898, Célestine R. prend ses nouvelles fonctions chez des riches bourgeois de Normandie. Elle décide de tenir son journal. « Mon intention est de n’employer aucune réticence, pas plus vis-à-vis de moi-même que vis-à-vis des autres ». Les turpitudes de ses maîtres seront donc férocement épinglées à travers le trou de la serrure. On y découvre les côtés nauséabonds et les dessous de la classe dominante, du “beau monde”, vu par une soubrette, qui de maison en maison, égraine ses souvenirs et tire une conclusion…

Etude de la condition domestique, satire des moeurs bourgeoises, Le Journal d’une femme de chambre a scandalisé la critique par son impudeur. Aujourd’hui, reconnu comme une oeuvre majeur d’Octave Mirbeau, ce roman, qui se prête très bien à la scène, a donné lieu à des quantités d’adaptations théâtrales, le plus souvent en « seule en scène ».

Avec Stéphanie Moriau
Mise en scène : Danielle Fire

Soyez le premier à ajouter votre avis.

“LE JOURNAL D’UNE FEMME DE CHAMBRE”

Plan d'accès

Adresse: 98, avenue des Frères Legrain 1150 Bruxelles